Economie Sociale et Solidaire : pas de vision sur le long terme
Partager

[Communiqué de presse AES]

Le groupe “Alternative Ecologiste & Sociale” regrette la faiblesse des financements alloués à la CRESS, Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire d’Ile-de-France, lors de cette Commission Permanente de la région Île-de-France.
Pour les élu-es du groupe, le transfert des missions de l’Atelier IDF à la CRESS nécessite un renforcement des moyens et capacités d’actions de cette dernière, qui devra accompagner davantage de structures d’économie sociale et solidaire. Les écologistes avaient demandé, par voie d’amendement, un engagement de soutien de la région sur 3 années.

“La visibilité à plus long terme de la CRESS sur ses financements aurait eu un impact bénéfiques sur l’investissement dans ce secteur pourtant porteur dans notre région. Le refus de notre demande est bien regrettable,” a déploré le groupe.

L’ESS rassemble près de 380 000 emplois en Île-de-France, soit 7% de l’emploi salarié contre 12% dans la moyenne nationale. Alors que le gouvernement, comme la présidente du Conseil régional, juge son développement prioritaire pour lutter contre le chômage et faciliter l’émergence d’entreprises innovantes et responsables, l’Île-de-France doit rattraper son retard​ ​en​ ​mobilisant​ ​tous​ ​les​ ​leviers​ ​à​ ​sa​ ​disposition.