Gare de Bry-Villiers-Champigny : Pierre Serne inquiet des coûts cachés du Grand Paris Express
Partager

La future gare de Bry-Villiers-Champigny prévue pour accueillir 55 000 voyageurs dans le cadre du Grand Paris Express est soumise à enquête publique jusqu’au 6 juillet. Cas particulier, son financement n’est toujours pas résolu, ce qui n’en fait pas d’ailleurs pas un cas isolé du futur réseau de super métros autour de Paris. Pierre Serne, précédemment vice-président en charge des Transports du Conseil régional d’Île-de-France, avait alerté sur les coûts cachés de construction du Grand Paris Express décidé par l’Etat, notamment en ce qui concerne le financement des gares d’interconnexion.

Lire l’article sur le site de Ville, Rail & Transports.