La subvention à un géant du eSport sème le trouble
Partager

La presse et le secteur du e-Sport s’étaient étonnés du « gros chèque » de la région Ile-de-France à une grande entreprise privée pour l’organisation d’un tournoi de sport en ligne. Bénédicte Monville a défendu au nom du groupe AES l’annulation de cette subvention dans un amendement en Commission permanente vendredi 16 mars. 

Cette subvention hors-norme d’un montant de 200 000 euros, le maximum autorisé par la loi, a été attribuée au bénéfice de WEBEDIA, société anonyme très lucrative et géant du secteur qui possède entre autre Allociné et Jeuxvideo.com, et dont le directeur n’est autre qu’un proche de François Fillon.

En plus de permettre à cet évènement privé d’être subventionné à 100% par des fonds publics, cette subvention déroge aux règles habituelles de la Région qui s’était pourtant fixé une limite : ne jamais financer plus de 30% du coût d’une compétition sportive amateur ou professionnelle. Or, la Région couvrira cette fois-ci plus de 58% des dépenses. 

Dans ces conditions, le groupe Alternative Ecologiste et Sociale a estimé que cette délibération entachait la réputation du Conseil régional autant qu’elle nuisait au développement de la pratique du e-Sport. Bénédicte Monville a demandé à Valérie Pécresse de passer à l’avenir par des appels à projets transparents et ouverts à l’ensemble des clubs amateurs.