Le covoiturage sera désormais gratuit pendant les pics de pollution en Île-de-France
Partager

[Communiqué de presse AES]

C’est une petite victoire du groupe Alternative Écologiste et Sociale : le covoiturage sera désormais gratuit pour les usagers des transports en commun, durant les pics de pollution. Cette proposition avait été portée par Pierre Serne, ancien Vice-Président aux transports au Conseil régional d’île-de-France, par voie d’amendement, lors de la dernière séance du Conseil d’administration du STIF. La mesure a été pleinement intégrée dans une délibération qui sera adoptée le 11 juillet prochain par le STIF.

Pour le groupe Alternative Écologiste et Sociale, c’est une avancée intéressante, notamment après les abandons successifs des mesures importantes et efficaces pour faire baisser rapidement la pollution automobile en cas de pics.

“Rappelons que Valérie Pécresse refuse systématiquement de demander la circulation alternée, depuis la mise en place du système des vignettes Crit’Air, et qu’elle a supprimé la gratuité des transports en commun pendant les pics de pollution. La mise en place d’un système de gratuité du covoiturage pendant les pics de pollution permettra de proposer une alternative à la voiture individuelle, se réjouit l’élu qui regrette néanmoins que cette proposition ne soit pas adossée à la gratuité des transports en commun. C’est un petit pas expérimental, mais un petit pas à saluer”

Concrètement, les opérateurs partenaires seront dédommagés de 4€ par trajet en contrepartie de la gratuité du covoiturage pour les usagers, pour les trajets de courte durée. “Cette solution permettra de susciter un intérêt progressif des usagers au covoiturage et pourrait donc avoir des effets positifs sur le long terme, hors pics de pollution également,” précise Pierre Serne.