Annie Lahmer (94)
Partager

Nogentaise depuis 25 ans, Annie Lahmer s’est engagée chez les Verts alors qu’elle défendait la fermeture d’une école sise sur un ancien site industriel où du radium y était extrait par Marie Curie et ses équipes.

Après diverses activités professionnelles dans le privé elle est devenue directrice de cabinet du maire écologiste du 2e arrondissement de Paris. Particulièrement intéressée par la démocratie participative ainsi que tous les thèmes liés à la qualité environnementale elle aura activement participé à la mise en place d’une alimentation de qualité et durable dans les restaurants scolaires de son arrondissement.

Maman de deux jeunes filles qui ont suivi une grande partie de  leur cursus scolaire à Nogent-sur-Marne elle est particulièrement attentive à la réalité de vie des jeunes. La région étant un des acteurs importants pour que ces derniers puissent se réaliser, via la formation professionnelle, l’éducation populaire, la culture, le sport et bien d’autres univers du monde associatif, elle saura être vigilante pour qu’aucun moyen dédié ne manque et souhaite, avec celles et ceux qui souffrent le plus des inégalités, inventer un territoire qui ne laisse personne de côté.

Représentations régionales :

  • Membre de la commission de l’environnement et de l’aménagement du territoire
  • Membre de la commission de la sécurité
  • Agence Régionale de l’Environnement et des Nouvelles Energies (ARENE)
  • Agence Régionale pour la Nature et la Biodiversité en Île-de-France (Natureparif)
  • Agence Parisienne du Climat (APC)
  • Observatoire Régional des Déchets d’Île-de-France (ORDIF)
  • Commission consultative du Plan Régional d’Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés (PREDMA)
  • Société d’Economie Mixte Locale (SEM) Energies POSIT’IF
  • Commission de visionnage long métrage – suppléante
  • Commission de visionnage court métrage
  • Commission pour la Permanence Culturelle et Artistique (PAC) – suppléante

 

 

 

 

Valérie Pécresse détourne sans honte l’argent du budget environnement à d’autres fins

[Communiqué de presse AES]
C’est près de 50% du budget environnement qui sont détournés de leur objet initial.
Bien incapable de faire face aux enjeux que représente l’amélioration de la qualité de vie des Francilien-nes, Valérie Pécresse use et abuse de communications diverses pour finalement ne rien faire de concret pour l’environnement.

Ainsi,… Lire la suite

[Brèves de séance] Vos élu-es défendent vos droits pendant le budget 2019
Manifestation des élèves dans les lycées franciliens : une inquiétude légitime qui s’exprime et qu’il faut entendre

[Communiqué de presse AES]
Ce 3 décembre 2018, nombre de lycées franciliens ont été bloqués par des élèves qui expriment légitimement leurs inquiétudes sur le monde actuel et celui qui se profile.
Malmenées depuis des années par les trop nombreuses réformes de l’enseignement dont l’objectif premier, conformément au processus de Bologne, est… Lire la suite

Adopter la charte Territoires sans perturbateurs endocriniens, c’est bien mais c’est insuffisant !

La région Île-de-France a annoncé, lors de la dernière séance plénière, la signature de la charte Villes et Territoires « Sans perturbateurs endocriniens ». Les élu-es du groupe Alternative Écologiste et Sociale ont soutenu cette initiative tout en soulignant les contradictions de l’exécutif régional en la matière ainsi que les actions qu’il… Lire la suite

Le CDG Express, une aberration écologique, économique et sociale

Le groupe AES a décidé de déposer un avis défavorable, dans sa contribution à l’enquête publique sur la demande d’autorisation environnementale relative au projet CDG Express, liaison ferroviaire directe entre Paris (gare de l’Est) et l’aéroport Paris-Charles de Gaulle. Pour le groupe…

Forêt de la Corniche des Forts : l’appel des élu-es au dialogue

La mobilisation citoyenne contre la déforestation de la Corniche des Forts ne faiblit pas pour défendre ce « poumon vert » situé au coeur de la Seine-Saint-Denis que la Région Ile-de-France souhaite transformer en base de loisirs, au mépris de ses engagements environnementaux.

Face à la politique du bulldozer de Valérie Pécresse, une… Lire la suite

Amiante dans les lycées : Mme Pécresse doit plus de transparence

[Communiqué de presse AES]
Les élu-es du groupe Alternative Écologiste et Sociale apportent tout leur soutien aux enseignant-es, personnels éducatifs et encadrants ainsi qu’aux élèves et leurs parents mobilisé-es aujourd’hui pour dénoncer l’opacité sur la présence d’amiante dans les établissements. La situation du lycée Georges Brassens de Villeneuve-le-Roi ne semble pas… Lire la suite

Valérie Pécresse décide de flatter le lobby de la chasse

[Communiqué de presse AES]
Au lendemain de la Journée mondiale des animaux et dans la droite ligne de Xavier Bertrand et de Laurent Wauquiez, Mme Pécresse a décidé de céder au lobby de la chasse en Île-de-France. Les élu-es du groupe Alternative Écologiste et Sociale viennent de découvrir, à l’ordre du… Lire la suite

Politique pour les cantines scolaires : la région Île-de-France doit revoir sa copie

[Communiqué de presse AES]
Dans un rapport intitulé “La politique de restauration scolaire de la région Île-de-France”, la chambre régionale des comptes pointe plusieurs écueils sur l’organisation, la qualité et le coût des repas servis aux lycéen-nes. Gaspillage alimentaire, tarification sociale inopérante pour augmenter la fréquentation, augmentation des coûts sans résultats… Lire la suite

JOP 2024 : dérapages budgétaires droit devant et responsabilité environnementale aux oubliettes

En séance du Conseil Régional, deux volets relatifs à la préparation des JOP 2024 étaient en débat. Le premier volet présente une nouvelle maquette financière pour tenter de répondre au rapport de l’inspection générale des finances de mars dernier.

 « Celui-ci pointait le risque de dérapages budgétaires à hauteur de 600 M€… Lire la suite

Terrains synthétiques de sport en pneus recyclés : la prolongation du moratoire obtenue

[Communiqué de presse AES]
En commission permanente ce jour, les élu-es du groupe Alternative Écologiste et Sociale ont interpellé l’exécutif sur la nécessité de prolonger le moratoire sur le financement des pelouses synthétiques en billes de pneus …

Bilan 2018 : Porter la voix des solidarités et de l’écologie

Créé en octobre 2017, notre groupe Alternative Écologiste et Sociale rassemble 21 conseiller‐es régionaux d’Île‐de‐France progressistes et écologistes. Fermement opposé‐es à la politique régionale menée par Valérie Pécresse, nous proposons une politique alternative sans concession face à la droite libérale au pouvoir qui affaiblit et menace l’Île‐de‐France.

Pour nous, l’Île‐de‐France doit… Lire la suite