Question d’actualité du groupe AES
Partager

 


À l’occasion de la séance du conseil régional des 31 Mai et 1er Juin, Hella Kribi-Romdhane a posé une question d’actualité à  l’attention de Valérie Pécresse au nom du groupe Alternative Écologiste et Sociale. L’échéance de la moitié du mandat de la Présidente du Conseil régional Île-de-France est imminente et notre question interpelle Valérie Pécresse  quant aux inégalités  entre les francilien-les qui n’ont cessées de croître depuis son arrivée à la tête du Conseil régional.

 

Madame la Présidente,

Nous arrivons à la moitié de votre mandat de présidente de la région Île-de-France. Votre gestion des politiques régionales, vos choix politiques, l’exclusion de certains bénéciaires, de territoires ont des conséquences néfastes et augmentent les inégalités entre les Francilien-nes.

Alors que vous aviez promis aux Francilien-nes de révolutionner les transports du quotidien, comment expliquez-vous que chaque année 20% du budget, soit près de 100M€ d’investissements ne sont pas dépensés ? Pourquoi dans ce contexte de sous-exécution budgétaire chronique à la Région comme au STIF vous avez maintenu les hausses tarifaires, alors même que – c’est démontré – le Pass Navigo au tarif unique à 70€ était  intégralement financé ? Ce sont les plus pauvres des Francilien-nes qui en pâtissent.

Les investissements destinés à la construction de logements sociaux ont été supprimés, les subventions à l’égard des associations sont quasiment inexistantes. Tout cela renforce inévitablement  l’insécurité sociale.

Madame Pécresse, la France est convoquée devant la Cour de justice de l’Union européenne comme 8 autres Etats pour non-respect des normes de qualité de l’air. L’Île-de-France est particulièrement touchée par les pics de pollution. Plus de 10 000 décès par an sont imputés à la pollution de l’air en IDF. Vous avez cependant refusé notre vœu pour une Île-de-France sans Diesel à horizon 2022. Face à cela, votre inaction est coupable : pourquoi sur les  4M€ prévus en 2017 pour la lutte contre la pollution de l’air, seuls 5000 € ont été dépensés ?

Vous êtes redevable devant les Franciliens. Quand comptez-vous donner les moyens d’améliorer la qualité de l’air ?

Madame Pécresse, vous ne menez aucune politique ambitieuse pour notre Région. Vous confortez d’un côté les ghettos de riches, de l’autre vous contribuez à l’isolement des quartiers populaires.

Voilà mes questions :

  • Quand comptez-vous vous adresser à tous les Franciliens et non à une infime partie d’entre celles et ceux qui sont déjà  dans une situation déjà privilégiée ?
  • De quelle manière, Madame la Présidente,  comptez-vous lutter contre les inégalités au sein de la Région Île-de-France au cours de la seconde moitié de votre mandat ?  Et comment ?