Transports : le groupe AES obtient la gratuité du covoiturage pendant les pics de pollution
Partager

[Communiqué de presse]

Suite à un amendement de Pierre Serne, administrateur du STIF et conseiller régional du groupe Alternative Écologiste et Sociale, le Conseil du STIF a adopté mardi 24 avril le principe de la mise en oeuvre de la gratuité du covoiturage en Île-de-France durant les pics de pollution.

Sur le modèle de la gratuité du covoiturage mise en place durant les grèves à la SNCF et à la RATP, cette proposition a été adoptée.

“Cette mesure est un bon moyen pour promouvoir le covoiturage et de réduire les émissions de polluants lorsque les seuils de pollution de l’air sont atteints, se réjouit Pierre Serne à l’origine de cette mesure. Le covoiturage est un moyen utile et pratique pour lutter contre les embouteillages, faciliter les déplacements domicile-travail, et réduire la pollution de l’air qui fait 50 000 victimes chaque année en France”.

 

“Nous resterons attentif aux modalités concrètes de mises en oeuvre de cette mesure, avertit Pierre Serne. La gratuité devra être déclenchée dès le premier jour du seuil d’information afin de ne pas prendre de retard pour faire des économies de bout de chandelle. Nous continuerons également de réclamer le retour de la gratuité des transports en commun pendant les pics de pollution, mesure injustement supprimée par la droite régionale l’an dernier et écologiquement absurde alors que le STIF a engrangé dans le même temps des centaines de millions d’euros supplémentaires.