Valérie Pécresse finance les associations anti-IVG : les élu-es AES s’insurgent !
Partager

 

Valérie Pécresse a fait voter au cours de la dernière séance du Conseil Régional d’Île-de-France plusieurs centaines de milliers d’euros de subventions à des associations anti-IVG. Les élu-es du groupe Alternative Écologiste et Sociale ont bien évidemment refusé de voter ces subventions et dénoncent une utilisation scandaleuse de l’argent public.

« La mouvance catholique pèse de plus en plus lourdNotre collectivité n’a pas à utiliser l’argent public pour subvenir aux appétits financiers de ces officines, a dénoncé Hella Kribi-Romdhane, une des élues du groupe AES, estimant que le nombre de centres IVG continue de diminuer en Île-de-France« .

Retrouvez dans ce lien l’intégralité de la réaction du groupe AES