Valérie Pécresse paie des sommes astronomiques pour des partenariats privés !
Partager

Depuis plus d’un an, le groupe Alternative Écologiste et Sociale s’oppose au fait d’avoir recours à des partenariats publics privés pour la construction et l’entretien des lycées franciliens. Le budget 2019 révèle que la construction de deux établissements scolaires, situés à Pierrefitte-sur-Seine et Palaiseau, devrait coûter 142 millions d’euros à la collectivité. Cette somme est de 24 millions d’euros supérieur à une maîtrise d’ouvrage publique estimée à 118 millions d’euros. En signant un contrant clairement désavantageux pour la région Île-de-France, Valérie Pécresse prouve sa préférence aux entreprises privées, au détriment des francilien-des qui en font les frais ! « En mai 2018, avec Julien Bayou, nous avons attaqué devant le Tribunal Administratif cette délibération! Aujourd’hui, le budget 2019 nous donne raison sur les craintes exprimées à l’époque. Valérie Pécresse doit renoncer aux PPP pour Pierrefite et Palaiseau et lancer le processus de construction en loi MOP » indique François Damerval, élu au sein du groupe Alternative Écologiste et Sociale sur les réseaux sociaux.

Retrouvez ici l’intégralité de l’article