Air, écologie : à quand le changement de modèle ?
Partager

paris-668560_960_720

[Communiqué de presse EELV&A]

Sur la proposition d’un Passe Navigo à points verts, le groupe écologiste regrette amèrement que cette proposition ne présente aucune garantie d’équité pour les habitants de la grande couronne. « Les possibilités de cumul des points ne sont pas les mêmes pour la Grande couronne que pour le coeur de Paris au regard de la disparité des offres de transports en commun, covoiturage, vélib, etc. C’est évident ! » précise Ghislaine Senée. « Les avantages obtenus doivent être équitables pour tous, pour éviter de revenir à opposer, une fois encore, les Franciliens entre eux. » En effet, la zone unique obtenue dans la mandature précédente avait permis d’aplanir les inégalités et de faire en sorte que les Franciliens de la grande couronne n’aient pas à payer plus cher un service pourtant moins dense en possibilités de transports . Le groupe écologiste a également pointé du doigt l’enjeu de la protection des données numériques à sécuriser.

 

Sur le plan air de Chantal Jouanno, le groupe écologiste a tout d’abord salué le choix du titre, qui n’est autre que celui de la campagne régionale écologiste : « Changeons d’air« . Le groupe écologiste a souhaité ajouter des axes d’intervention pour une politique en faveur des terres agricoles biologiques ou encore pour le remplacement des véhicules des particuliers. Le groupe a également défendu un amendement Volskwagen pour que la Région attaque en justice. Axes qui n’ont pas été retenus. Enfin, a été acceptée la proposition écologiste en faveur d’un accompagnement des entreprises pour limiter leurs émissions de particules et de gaz polluants. « Le plan Air met en cohérence des politiques enclenchées par les écologistes dans la mandature précédente. » a rappelé Annie Lahmer. « Cependant, nous attendons un réel changement de modèle pour inverser les courbes! »

« Au-delà de ce rapport, il faut lutter contre notre modèle de développement économique, de déplacement, et agricole. Cela suscite des résistances. C’est toute la difficulté des écologistes pour réussir la transition écologiste. » ajoute Mounir Satouri.

 

Pour lire le communiqué de presse spécifique au Plan Air, c’est ici