Augmentation de la Carte Imagine’R : Une nouvelle « taxe Pécresse » sur le dos des jeunes Francilien-nes
Partager

[Communiqué de presse EELV&A]

Lors du conseil régional de janvier 2017, Valérie Pécresse annonçait baisser de 34 M€ la participation de la Région au financement du Pass Imagine’R. Et cela au motif que cette subvention régionale n’était plus utile suite à la suppression des zones tarifaires par l’adoption du tarif unique. Pourtant, contre toute attente, la présidente de la région proposera au prochain conseil d’administration du Stif une nouvelle augmentation de 2,5 % du forfait Imagine’R à compter de la rentrée de septembre.

Cette nouvelle augmentation démontre surtout la stratégie de Mme Pécresse, qui consiste, sur les transports, à faire toujours porter davantage le coût sur les usagers. D’ailleurs, cette augmentation annonce également celle prochaine du passe Navigo, selon la même logique.

Loin d’être justifiées par une amélioration du service, ces augmentations successives qui frappent les Francilien-nes depuis l’arrivée de la droite à la tête de la région ne doivent pas porter uniquement sur les usagers et rester à un niveau raisonnable et acceptable.

 « A chaque occasion désormais, la droite régionale rogne le pouvoir d’achat des familles et des moins favorisés. Augmenter les tarifs pour les jeunes qui bénéficient de la carte Imagine’R est une mesure antisociale qui semble hélas en annoncer d’autres pour les usagers », regrette l’élu écologiste Pierre Serne.