Bénédicte Monville interpelle la présidente de la commission Éducation du conseil régional d’Île-de-France concernant la politique de lutte contre l’insécurité en milieu scolaire.
Partager

Madame la Présidente de la commission Éducation du conseil régional d’Île-de-France,

La politique de lutte contre les violences en milieu scolaire menée par le conseil régional d’Île-de-France questionne véritablement sur ses impacts sur les lycéennes et les lycéens mais également sur son efficacité. Plus répressive que pédagogique, les décisions prisent depuis le début de la mandature de Madame Pécresse méritent que l’on s’y attardent.

À plusieurs reprises, j’ai formulé pendant les commissions Éducation la possibilité d’organiser une audition de chercheurs et chercheuses spécialisé-es sur les questions de violence dans les milieux scolaires. Une telle rencontre permettrait de pouvoir vérifier l’efficacité des dispositifs de sécurité mis en place par la région Île-de-France dans les établissements.

Dans ce courrier, je sollicite à nouveau l’organisation d’une telle audition afin que l’ensemble des élu-es régionaux d’Île-de-France puissent consulter des professionnel-les à propos de l’impact des politiques de sécurité dans les lycées franciliens. Il s’agit également de consulter ces chercheurs et chercheuses sur les solutions adaptées que nous pourrions mettre en oeuvre dans les établissements scolaires franciliens.

Dans l’attente d’une réponse de votre part, veuillez agréer, Madame la Présidente de la commission Éducation du conseil régional d’Île-de-France, l’expression de mes salutations distinguées.

Bénédicte Monville

Conseillère régionale Île-de-France

Elue municipale et communautaire à Melun