Bénédicte Monville s’est rendue à Autouillet pour constater les effets de la rupture du pipeline de Total
Partager

Bénédicte Monville, élue du groupe Alternative Écologiste et Sociale s’est déplacé à Autouillet afin de constater les dégâts causés par la fuite du pipeline d’Île-de-France de Total. Il s’agissait pour l’élue de « vérifier comment la puissance publique surveille les opérations et se charge de faire appliquer la loi ».

Retrouvez l’intégralité de l’article dans ce lien