Bonus vélo électrique : Pierre Serne dénonce une mesure au rabais
Partager

Depuis le 1er février 2018, l’aide à l’achat d’un vélo à assistance électrique a été profondément complexifiée. Au point, comme s’interroge le journal 20 Minutes, de rendre ce bonus inaccessible pour de très nombreux ménages.

Pour Pierre Serne, « Cette nouvelle mouture créée aussi de nouvelles inégalités de territoires entre les grandes métropoles [..] et les communes périurbaines et de banlieues », là même où le vélo électrique est potentiellement le plus utile puisqu’il permet d’allonger les distances et de réduire les efforts. L’élu y voit aussi le signe de pression du ministre de l’économie contre les ministères chargés du futur plan vélo gouvernemental.

 

Lire l’article complet et les nouvelles conditions pour bénéficier du bonus sur le site de 20 Minutes.