Gestion de la Région Île-de-France : Maquillage et diversions !
Partager

Valérie Pécresse friserait-elle l’insincérité budgétaire ? La présidente de région aurait-elle menti aux Francilien.nes au sujet des investissements qu’elle allait réaliser dans les transports ou les lycées ? La Chambre Régionale des Comptes d’Ile-de-France, dans un rapport, présenté au Conseil Régional épingle fortement la gestion de la région, notamment sur le différentiel entre les investissements promis et ceux réellement engagés.

Et ce n’est pas tout : non prise en compte des recommandations de la CRC, gestion RH, mal-être dans les lycées, choix patrimoniaux liés au déménagement… de nombreux aspects sont dénoncés par la CRC.

 

Dans son rapport, la CRC critique “le manque de fiabilité des prévisions budgétaires, notamment en matière d’investissement”. “Le taux d’exécution des dépenses d’investissement s’est fortement détérioré en 2016 et 2018.” Il est en 2018, seulement de 58,35% ! Seuls 58% des investissements promis sont réalisés. Pourquoi alors, annoncer chaque année la révolution des transports ou des records d’investissement dans les lycées ? La CRC met au jour la stratégie mensongère de l’exécutif régional, que nous ne cessons de dénoncer. Les Francilien·nes ont désormais la preuve que les promesses de Valérie Pécresse ne sont pas suivies de faits ; la droite régionale n’investit pas autant qu’elle le clame. 

La répétition de cette dérive sur trois années d’affilée interroge sérieusement. D’autant qu’en 2019, Valérie Pécresse a fait le choix de rembourser aux banques la somme de 100 M€, de manière anticipée, sous couvert d’économies réalisées ! Il s’agissait en réalité d’investissements non engagés dans les transports, le logement ou la protection de l’environnement.

Car pendant ce temps, à coup de promesses grossières d’un euro sur deux dépensé pour protéger l’environnement, aucun changement de braquet sur la question écologique n’est engagé. Pire, chaque année, la situation dans les transports et dans les lycées continue de se dégrader ! 

 

Dans le cadre du déménagement et de l’installation du siège de la région à Saint Ouen, la CRC pointe, comme nous, l’absence de stratégie patrimoniale de la première région d’Europe. Si la région levait l’option d’achat des bâtiments, comme prévu initialement, “elle pourrait réduire ses charges de fonctionnement d’un montant cumulé de 266 M€ de 2018 à 2031. En revanche si elle décidait de rester locataire des locaux, ces charges s’alourdiraient de 128 M€ au cours de la même période”. Ce discours est celui porté par les élu.es de notre groupe depuis de nombreux mois ! Valérie Pécresse doit arrêter sa gestion financière court-termiste et lever l’option d’achat des bâtiments de Saint Ouen. Nous contestons sa gestion du dossier, une gestion encore une fois défavorable aux finances régionales et contraire à l’intérêt des contribuables franciliens ! Deux recours en justice ont été engagés par notre groupe pour faire annuler ce choix.

 

Sur le plan des Ressources Humaines, la Chambre souligne que la baisse continue du nombre d’agents n’a pas permis d’alléger la masse salariale. Si notre groupe a toujours contesté la nécessité de réduire le nombre d’agents de la région, le recours toujours plus systématique aux contractuels, notamment sur des postes de direction aux salaires importants, est un choix idéologique de la droite régionale que vient contester la CRC.

 

Enfin, le groupe Alternative Écologiste et Sociale s’indigne fortement de la stratégie de l’exécutif régional visant à tenter de discréditer le travail de la CRC. Cette pratique n’est pas digne d’un exécutif régional, qui sait très bien, quand les conclusions lui sont plus favorables, se féliciter du travail de cette institution.

 

Conférence de presse 28 février

 

Nous avons organisé une conférence de presse conjointe avec les autres groupes d’opposition de gauche vendredi 28 février. Vous pouvez en rtetrouver le contenu dans ce fil Twitter   https://twitter.com/Alternative_IDF/status/1233316550142255104?s=20

 

Et consulter les articles réalisés à ce sujet par :

Le Parisien : http://www.leparisien.fr/paris-75/pour-la-chambre-regionale-des-comptes-l-ile-de-france-a-du-mal-a-tenir-ses-promesses-d-investissement-27-02-2020-8268549.php

Libération : https://www.liberation.fr/france/2020/02/28/ile-de-france-la-curieuse-replique-de-valerie-pecresse-a-la-chambre-regionale-des-comptes_1779993

Le Figaro : https://www.lefigaro.fr/flash-eco/un-rapport-de-la-chambre-regionale-des-comptes-pointe-la-gestion-de-la-region-ile-de-france-20200228