Le groupe AES soutient Pierre Serne, cible d’injures homophobes et  de déferlement de haine
Partager

[Communiqué de presse]

Suite à la parution d’un article de Médiapart qui met en lumière un forum internet d’extrême droite ultraviolent, Pierre Serne, élu du groupe Alternative Écologiste et Sociale, est à nouveau la cible d’un déferlement de haine et d’injures homophobes sur les réseaux sociaux.

L’ensemble des élu-es du groupe Alternative Écologiste et Sociale, par la voix de son président, demandent aux pouvoirs publics une réaction immédiate pour bloquer les sites internet et les comptes des réseaux sociaux qui incitent à la haine et à l’homophobie.

Suite à un recours gagné contre une délibération d’Île-de-France Mobilités qui visait à supprimer la prise en charge partielle des titres de transports pour les bénéficiaires de l’Aide Médicale d’État, Pierre Serne avait déjà subi en 2018 une vague de haine des milieux d’extrême droite.

“Les LGBTphobies, les racismes, l’antisémitisme, le sexisme et toutes les discriminations ne sont pas des opinions mais des délits. rappelle Mounir SATOURI président du groupe AES. Le fait que quiconque, y compris un-e élu-e de la République, soit victime d’un déferlement de haine n’est pas acceptable dans notre pays. Nous demandons la fermeture immédiate des comptes des réseaux sociaux coupables d’incitation à la haine et une réaction plus ferme des pouvoirs publics. Nous soutenons sans réserve PIerre Serne, élu de notre groupe,  et demandons officiellement à Valérie Pécresse le soutien de l’institution régionale et l’activation de la protection fonctionnelle.”