NDDL, bilan de Nicolas Hulot, COP 22, politiques régionales… Mounir Satouri était l’invité de Radio Orient
Partager

Président du groupe Alternative Ecologiste et Sociale, Mounir Satouri était cette semaine l’invité de Radio Orient.

Interrogé en début d’émission sur l’abandon de la construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, l’élu salue une « décision de bon sens », qui est une victoire pour les écologistes et les militant-es de la ZAD ayant combattu ce grand projet inutile pendant de longues années. Il appelle néanmoins à la vigilance sur le suivi de ce qu’il se passera sur le terrain, notamment dans le cadre de l’évacuation prévue de la ZAD : « il faut ouvrir le dialogue, il n’y a pas besoin de faire une démonstration de force ».

 

L’élu a également été interrogé sur le bilan provisoire de Nicolas Hulot au gouvernement, la COP 22 et la politique écologique du Maroc, ainsi que des sujets de politique régionale après deux ans de Valérie Pécresse à la tête de la Région Île-de-France : sous-consommation des budgets liés à l’environnement, hausse continue des tarifs du Pass Navigo, coupes drastiques dans les subventions aux associations et dans les crédits permettant plus de cohésion sociale…

 

L’émission est à réécouter ici.