Pollution de la Seine à Nanterre, Mounir Satouri demande des poursuites contre Vinci
Partager

Après la découverte de rejets de béton dans la Seine à Nanterre de la part de Vinci sur le chantier du RER E, la Région Île-de-France a décidé à l’unanimité de soumettre le versement des subventions à la remise en état du site pollué par le géant du BTP.

Interrogé par le Parisien, le président du groupe Alternative Écologiste et Sociale, Mounir Satouri a rappelé la nécessité que la région s’associe à la plainte déposée par l’association AAPMA 92 & 75.

« On va dans le bon sens et nous avons bien sûr voté cet amendement. Mais il ne s’agit que d’un premier pas et il faut aller plus loin. Il faut aussi dissuader les grandes entreprises du BTP de recommencer et dans ce cas précis, Vinci doit répondre de son atteinte à l’environnement devant la justice. »

Lire l’article sur le site du Parisien