Position du groupe AES sur l’extension de la Gare du Nord: “Contre les GPII, changeons de modèle d’aménagement urbain”
Partager

Nous sommes convaincu.e.s de l’importance stratégique des gares dans le maillage territorial de l’Île de France. Les gares parisiennes en particulier revêtent un caractère stratégique puisqu’elles sont à la fois le point de contact entre les différents départements franciliens et le centre de la métropole. Elles sont également le point d’entrée des touristes et autres voyageurs, français, européens et internationaux.

Chaque époque a posé un regard nouveau sur les gares: manifestations du progrès technique et du rayonnement des capitales européennes à la fin XIXIe siècle, incarnation de la grande vitesse et du “survol des territoires à partir des années 1980”, il semble que la tendance actuelle soit de les transformer en centres commerciaux, la croissance du chiffre d’affaire tenant lieu de nouvel horizon des élites politiques et financières.

 

Malgré tous ces fantasmes de grandeur, les gares, et notamment les gares parisiennes sont avant tout des lieux fonctionnels, des espaces du quotidien qui ponctuent les déplacements quotidiens des franciliennes et franciliens. C’est bien ce type d’usages qui est ignoré par le projet d’extension de la gare du nord. 

 

La gare du nord expose effectivement les voyageurs-ses à un certain nombre de difficultés : saturation, complexité des cheminements entre les différents modes, manque de lisibilité… Cependant, la solution offerte par le groupe Auchan dépasse le bon sens :en changeant la gare en centre commercial, elle ajoute aux voyageurs-ses déjà nombreux-ses des  consommateurs et consommatrices, remplace aux espaces de cheminements des espaces commerciaux. Jusqu’à l’implosion !

 

Au bénéfice des touristes internationaux et voyageur-ses d’affaire, et au service des grandes enseignes, la circulation sera rendue encore plus complexe pour les usagers du quotidien, et notamment les habitants de la petite et grande couronne. La Présidente des “transports du quotidien”, Valérie Pécresse, soutient pourtant corps et âmes ce projet en dépit du bon sens.

 

Après l’abandon d’Europacity, le groupe Auchan semble plus que jamais déterminé à imposer sa nouvelle opération foncière. Comme pour Europacity, organisons-nous au plus vite pour imposer une nouvelle défaite aux intérêts de la finance ! 

 

Ainsi, le Groupe Alternative Ecologiste et Sociale apporte tout son soutien au projet de Convention Citoyenne, rassemblant militant-es, expert-es et différentes associations, proposé par le collectif “Retrouvons le Nord de la gare du Nord”.