Saisi par Pierre Serne, le tribunal administratif de Paris annule la suppression de l’aide au transport pour les bénéficiaires de l’Aide médicale d’Etat
Partager

C’est dans Le Parisien.

Le tribunal administratif de Paris a annulé ce jeudi la suppression de la réduction de 50% du Passe Navigo dont bénéficiaient les 117 000 titulaires de l’Aide médicale d’Etat, l’une des premières mesures de la mandature de Valérie Pécresse. Une véritable victoire, en particulier pour les bénéficiaires de cette aide qui en étaient injustement privé-es depuis deux ans.

Cette promesse emblématique de campagne de Valérie Pécresse, concrétisée en février 2016, avait été contestée dès le premier jour par les élu-es du groupe Alternative Ecologiste et Pierre Serne avait déposé un recours au tribunal administratif dans les semaines suivant l’adoption de la délibération, avant d’être rejoint par des associations de défense des sans-papiers et des syndicats.

Le tribunal administratif leur donne raison ce jour, rappelant que la loi «SRU» (Solidarité et renouvellement urbain) prévoit qu’une réduction tarifaire d’au moins 50 % sur les titres de transport doit être appliquée en-dessous d’un certain niveau de ressources, et ce, quelle que soit la situation administrative de la personne qui en bénéficie.

«C’est une victoire qui invalide l’une des décisions les plus démagogiques de Valérie Pécresse depuis son arrivée à la tête de la Région Ile-de-France», se réjouit Pierre Serne, qui demande le «rétablissement immédiat du demi-tarif et le dédommagement des usagers».

L’article du Parisien est à retrouver ici.