Séance du 6 mars 2020 : Intervention de Pierre Serne sur la rénovation thermique des logements
Partager

La rénovation thermique des bâtiments fait partie des mesures qui répondent conjointement à l’urgence sociale ET à l’urgence écologique. Elle permet de limiter l’émission de chaleur en provenance des bâtiments et ainsi limiter les îlots de chaleur urbains. Parallèlement, elle permet d’offrir aux personnes, souvent précaires, qui  résident dans ces passoires thermiques un meilleur confort de chauffage grâce à une meilleure isolation, et des économies réelles et immédiates sur leur facture. En clair, nous ne pouvons que nous réjouir que la Région s’engage sur cette disposition, revendication des écologistes depuis toujours.

Nous n’oublions pas que vous avez, dès 2016, supprimé la ligne budgétaire affectée à la rénovation des passoires thermiques. Nous vous avions alors alerté sur l’importance de cette ligne, son impact écologique et le coût de ces logements pour le porte-feuille de nos concitoyens. L’approche des élections vous donne donc l’occasion de relancer cette politique, tant mieux.

Alors quelle déception, quelle déception que de constater que cette belle mesure se limite ici à de la seule communication. La période politique actuelle voit en effet nombre de responsables politiques tenter de se mettre au vert… et c’est ce que vous avez fait aussi par voie de presse, en annonçant le retour de cette ligne budgétaire, en y affectant 2000 euros par logement.

2000€ par logement concerné, c’est tout simplement ridicule et largement insuffisant compte-tenu des coûts réels de travaux nécessaires. Ne serait-ce que changer une fenêtre coûte aux alentours de 1200€, soit plus de la moitié du budget alloué par logement. A défaut donc, les franciliens n’auront qu’à isoler leur chambre, leur salon ou leur salle de bain, et n’iront vivre que dans une seule pièce ! De plus, les engagements sur le calendrier semble bien légers et il apparait qu’à part l’annonce d’un plan vous n’aurez que peu de réalisations concrètes en la matière à mettre à votre bilan.

Il est temps que vous agissiez sur le logement comme vous le faites avec votre communication : AVEC VACARME.