Séance du 6 mars 2020 Question d’actualité : François Damerval interroge la Présidente sur les problèmes sévères du RER B
Partager

L’enfer n’est pas prêt de s’arrêter pour les usager.ére.s du RER B. Entre rupture de caténaire et matériel vétuste, la ligne est perturbée depuis mardi 20h, avec une interruption hier de 10h à 16h, laissant sur le quai des étudiant.e.s, des salarié.e.s, usagers du quotidien qui paient leur abonnement et espèrent un service décent.

En octobre 2019, après un an de retard la présidente de la Région Ile-de-France, Valérie Pécresse, annonçait le report de quelques mois, à décembre 2019, de la livraison des nouvelles rames du RER B, attendues avec grande impatience par les usager.e.s du quotidien de la ligne, qui subissent retards, suppressions de train et saturation lors de leurs déplacements.

Les 31 rames rénovées restent pour le moment encore à quai. Nous apprenons par voie de presse que la livraison est encore repoussée de quelques mois, à avril 2020. Deux rames seulement ont été livrées par le constructeur quand 100 rames rénovées MI79 avaient été livrées entre 2010 et 2015. Une situation qui questionne, d’autant plus quand on sait que vous avez été élue sur 2 promesses en matière de transport 700 rames neuves, corrigé par la suite par 700 rames neuves ou rénovées, et le maintien du passe navigo à tarif unique de 70 euro. On sait ce qui l’en sera pour la deuxième !

L’écart entre vos promesses, votre communication et la réalité ne fait que grandir. Vous pourrez remercier le précédent mandat et les 251 rames commandées que vous avez l’honneur d’inaugurer. Au final vous aurez ralenti le rythme des livraisons pour assouvir votre communication à outrance avec le ripolinage bleu et gris de nombreux trains sans améliorer la vie des usagers. En soutenant le CDG express vous allez détériorer durablement les conditions de voyage des usagers d’une ligne qui matérialise les inégalités sociales en Île-de-France. Pire encore, vous soutenez les vieilles lunes néolibérales d’une ouverture à la concurrence anticipée qui prépare des perturbations monstres de demain.

Ainsi, alors que les francilien.ne.s s’impatientent et que les retards s’accumulent et en arrêtant votre mauvaise foi coutumière, allez-vous enfin vous occupez des usagers du RERB ? Et quand allez-vous reconnaître que vous ne tiendrais pas votre promesse des 700 trains neufs ou rénovés à l’image de ce nouveau retard de livraison de 31 rames rénovées du RER B ?