Séance régionale des 20 et 21 mars 2019 : à vous de jouer !
Partager

voteLa prochaine séance du Conseil régional aura lieu les 20 et 21 mars 2019. 

Votre groupe Alternative Ecologiste et Sociale vous donne la possibilité de réagir en amont de la séance. A vos claviers ! Donnez-nous votre avis, faites-nous part de vos remarques, proposez des amendements.

 

Au menu de cette séance :

  • en transports, le soutien de la Région à la logistique propre : CR 2019-010 et le fonds de solidarité régionale pour les interconnexions au réseau du Grand Paris Express : CR 2019-002
  • dans le secteur finances, la politique dite d »achat responsable de la Région Île-de-France 2019-2021 : CR 2019-001
  • dans le secteur enseignement supérieur, le soutien au réseau des digitales académies d’Île-de-France : CR 2019-008
  • l’engagement de la procédure de renouvellement de classement du PNR du Vexin : CR 2019-006

Nous attendons encore la mise en ligne d’une communication sur le Pacte rural et la délibération en formation professionnelle : Pacte régional d’investissement dans les Compétences.

Pour lire l’ordre du jour complet de la séance, c’est ici : ODJ prévisionnel du CR des 20 et 21 mars 2019

L’ordre du jour de la commission permanente du 19 mars 2019 est à lire ici : ODJ previsionnel CP 19 mars 2019

Faites-nous part de vos retours !

Le groupe Alternative Ecologiste et Sociale

4 réflexions au sujet de “Séance régionale des 20 et 21 mars 2019 : à vous de jouer !

  1. Rien sur le développement des modes de déplacements « doux » : aides à l’achat de vélos (électriques ou non), développement d’aménagements pour les cyclistes (marquages, pistes, velopartage), formation des citoyens au partage de l’espace. Et ce aussi auprès du public non sensibilisé à ces modes de transport (« cités », quartiers défavorisés)

    1. Bonjour,
      Nous nous opposons systématiquement aux projets d’aménagements.
      À la dernière commission permanente notamment, le financement régional pour l’aménagement du regroupement Agroparitech sur le plateau était soumis au vote, le groupe s’y est opposé.
      Nous nous opposons aux délibérations qui visent à faire passer la ligne 18 sur le Plateau entre Massy et Versailles.
      N’étant toutefois pas majoritaires, nous n’avons que très peu de moyens d’actions.

      Il se trouve que face au rouleau compresseur des Déclarations D’Utilité Publique de l’État, les élu-es n’ont pratiquement pas le droit citer. Ce « pratiquement » se réduit à « néant » pour les groupes minoritaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *