Veolia / Suez : NON à une OPA sur l’eau !
Partager

La société Veolia a fait connaître son intention de racheter les participations détenues par le groupe Engie dans la société Suez, avec pour objectif d’en prendre le contrôle, de la démanteler pour en revendre les activités à des intérêts privés.

Cette démarche, qui se fait avec le silence complice de l’Etat (actionnaire d’Engie et de Veolia), réunit tout ce que la place parisienne compte de banquiers affairistes. Elle s’appuie du reste sur le recours à un fonds d’investissement, MERIDIAM, orienté principalement sur le retour sur investissement, et qui ne dispose d’aucune expérience de gestion du service public de l’eau, cette ressource naturelle, bien commun de l’humanité.

VEOLIA et ce fonds demandent aujourd’hui, ou plutôt exigent, que soient trouvés 500M€ de synergies entre les entités une fois qu’elles seront réunies. Cela dissimule en réalité la suppression de plusieurs milliers d’emplois. Les organisations syndicales évaluent à 4300 le nombre d’emplois chez Suez menacés de suppression en France. Cela pourrait également avoir des conséquences pour les salariés de Veolia.

Les collectivités locales s’inquiètent – à raison – du risque de voir gelés tous les investissements que Veolia et Suez avaient prévu de faire dans les territoires. Il est aussi bon de s’interroger sur les conséquences d’une telle opération financière sur le prix de l’eau et sur sa qualité.

Si nous défendons la gestion de l’eau en régie publique, nous considérons que la première étape pour y parvenir ne saurait être sa financiarisation. Nous nous opposons donc à l’opération capitalistique de Veolia et aux conséquences sociales inévitables qu’elle engendrerait pour les salariés de Suez et Veolia comme pour les usagers.

Nous appelons donc le gouvernement – en tant qu’actionnaire de Veolia et d’Engie – à mettre immédiatement un terme à cette opération qui ne poursuit aucun autre intérêt que celui des actionnaires des fonds d’investissement.

Nous appelons les collectivités locales à refuser la logique de financiarisation du service public de l’eau. Non, l’eau n’est pas un bien comme les autres !

Non à une OPA sur l’eau !

Nous, élus régionaux, voulons des garanties pour que ce bien commun ne passe pas aux mains d’intérêts financiers !

Nous appelons les élus locaux à se mobiliser contre cette OPA par leur présence au pied de la tour Engie à La Défense mardi 22 septembre à 11h.

Signataires :
Hella Kribi-Romdhane, conseillère régionale
Ghislaine Senée, présidente du groupe
Anne-Claire Jarry-Bouabid, vice-présidente du groupe
Julien Bayou, conseiller régional
Frédéric Benhaim, conseiller régional
François Damerval, conseiller régional
Sandrine Grandgambe, conseillère régionale
Annie Lahmer, conseillère régionale
Claire Monod, conseillère régionale
Bénédicte Monville, conseillère régionale
Roberto Romero, conseiller régional
Rama Sall, conseillère régionale

Mounir Satouri, conseiller régional
Pierre Serne, conseiller régional

2 réflexions au sujet de “Veolia / Suez : NON à une OPA sur l’eau !

  1. Au nom des salariés de Suez Je remercie le groupe Alternative Ecologiste et sociale de nous soutenir dans ce mouvement intersyndicale contre l’OPA de veolia.
    Wilhem Guette
    Coordinateur CGT du groupe Suez

Les commentaires sont fermés.